Développement de mécanismes protecteurs favorisant l’accès des femmes, des enfants et des jeunes à la justice, à l’éducation et à la santé

Objectif

Garantir une éducation sérieuse aux enfants, augmenter le niveau d’implication des jeunes dans le développement de leur village et améliorer le système social et de protection des femmes

Où?

Le projet se déroule dans deux communes de la municipalité de Panchapuri du district de Surkhet, province N° 6,  au Népal.

Quoi?

  • 180 enfants de familles démunies et marginalisées recevront un soutien financier pour l’acquisition de matériel pédagogique leur permettant de continuer leur scolarité; 40 enfants vulnérables recevront un soutien d’urgence en cas de besoin; 1 ligne d’assistance aux enfants est en place pour soutenir 600 enfants vulnérables par an; 4 centres d’éducation et de loisirs pour enfants seront établis: les enfants trouveront de l’aide pour faire leurs devoirs à domicile; 4 associations de parents d’élèves, 18 clubs d’enfants et 6 réseaux de clubs d’enfants seront formés; 8 programmes d’interaction avec les enseignants, les comités de gestion scolaire et les leaders politiques sur le mariage précoce et les châtiments corporels à l’école seront organisés;
  • organiser 450 femmes en 18 groupements de femmes et 6 réseaux de femmes; assurer leur accès à des services d’aide juridique et de santé; 24 femmes survivantes d’abus sexuels, de violence, d’exploitation et des parents d’enfants ayant un statut économique bas recevront un soutien pour améliorer leur situation économique; 50 survivantes d’abus sexuels, de violence et d’exploitation recevront un soutien temporaire pour survivre; 35 femmes et enfants ayant eu accès à des services juridiques bénéficieront d’un soutien pour compléter le processus judiciaire; 50 cas de médiation communautaire ou familiale par an seront réalisés pour assurer la protection des femmes et des enfants;
  • organiser 450 jeunes dans 18 groupements de jeunes et 6 réseaux de jeunes; motiver les jeunes à s’engager pour des questions sociétales, environnementales et concernant le développement de leurs villages; améliorer la situation économique de 18 jeunes par an par des activités génératrices de revenus (culture de champignons, légumes biologiques, etc.), organiser deux formations par an en entrepreneuriat pour 15 adolescents et 2 formations professionnelles pour 15 adolescents.

Qui?

Les bénéficiaires directs sont: – environ 1 730 enfants – quelque 718 femmes – quelque 586 jeunes – environ 270 acteurs divers (policiers, médecins, juristes, journalistes, enseignants, leaders religieux, politiciens, représentants de la société civile, etc.).

Les bénéficiaires indirects sont quelque 2 400 hommes, 2 400 femmes et 3 200 enfants.

 

Budget 2018

58 394€ dont 11 679€ (part AEIN) en fonds privés à récolter

1€ récolté = 4€ supplémentaires cofinancés par le Ministère des Affaires Etrangères, Direction de la Coopération

Durée

janvier 2018 à décembre 2020

Partenaire

Aawaaj, Site internet: www.aawaaj.org.np

 

Fiche du projet:

 

*** Projet réalisé avec le support du Lions Club Luxembourg-Amitié***

Print Friendly, PDF & Email