Renforcement des droits des femmes – 8 districts

Objectif

contribuer à ce que les membres de communautés marginalisées, et particulièrement les femmes et les victimes de violences diverses, revendiquent activement le respect de leurs droits

Où ?

Le programme se déroule dans les 8 districts de Morang, Sunsari, Udayapur (province N° 1), Siraha, Dhanusha (province N° 2), Dang, Bardiya (province N° 5) et Kailali (province N° 7) au Népal. Dans ces districts, WOREC est déjà active dans le cadre d’autres programmes de développement mis en place.

Qui?

Le projet vise à soutenir directement les femmes et les filles d’environ 500 familles (environ 2’700 personnes), et environ 400 personnes victimes de violence. Les femmes et les jeunes issus de communautés marginalisées, des victimes de violence à l’égard des femmes, les familles affectées par la guerre civile et les familles de travailleurs migrants sont les bénéficiaires cibles du présent programme.

WOREC suppose que le nombre des bénéficiaires indirects est estimé à quelque 5’000 personnes.

Les activités du présent programme seront réalisées à travers le réseau des femmes défenseurs des droits humains (« Women Human Rights Defenders – WHRD ») créé auparavant par WOREC. WOREC veillera à ce que les hommes membres des comités du développement villageois dans les districts cibles se mobilisent aussi activement contre la violence à l’égard des femmes. En même temps, des activités de lobbying et de sensibilisation incluront des politiciens de différents partis politiques, des députés, des fonctionnaires ministériels, des représentants du monde judiciaire, de la société civile et d’organisations défendant les droits humains, des journalistes et d’autres participants pouvant avoir de l’influence sur une paix durable au Népal.

Quoi ?

  • formation de 3 jours aux représentants gouvernementaux sur le leadership transformationnel dans les 8 districts ; 25 ateliers avec les autorités locales sur la formulation et la mise en œuvre de politiques et de stratégies du genre ;  dialogue sur l’importance des centres de consultation  de santé et de foyers d’urgence pour les femmes ; interaction et orientation sur les mécanismes internationaux des droits de l’homme, y compris les ODD ; formation de 3 jours au comité judiciaire sur les dispositions légales et leur rôle pour assurer la justice des survivants de violence ; atelier sur l’élaboration de stratégies de réparation et de réintégration sociale pour les survivantes de violence à l’égard des femmes ;
  • orientations à l’intention des militantes des droits des femmes sur les lois, politiques, stratégies et programmes en vigueur au niveau local ; organiser des réunions de coordination avec les autorités locales et les militants des droits des femmes pour que les femmes participent dans les comités (planification, suivi, thématique, etc.) ; organiser des ateliers au niveau du district, de la province et fédéral sur les problèmes actuels du point de vue des femmes ; organiser des ateliers de formation de cinq jours avec des militantes des droits des femmes sur le leadership et leur rôle dans la prévention de la violence à l’égard des femmes et des pratiques traditionnelles néfastes ;  réunion de coordination / interaction avec les autorités locales pour l’allocation d’un budget spécifique pour le genre ; célébration de journées internationales ;  réunions de consultation internes ;  documentaire vidéo sur des diverses thématiques; élaborer un manuel de formation sur l’égalité des sexes; formation sur les droits économiques, sociaux et culturels des femmes pour les militantes des droits des femmes; atelier de formation pour les organisations communautaires sur le développement institutionnel et la planification stratégique ;
  • formations et soutien financier aux survivantes de violence pour leur autonomisation économique et leurs moyens de subsistance durables ; mise en place d’un centre communautaire de conseil psycho-social ; mise en place de refuges pour les victimes de violence ; aides médicale, légale et psycho-sociale pour les victimes ;
  • réviser et mettre à jour le plan stratégique quinquennal de WOREC ; formation du personnel à la planification, au suivi et à l’évaluation ; les directives de WOREC sont élaborées pour travailler avec divers partenaires

Budget 2019 – 2020

172 917€ dont 34 583€ (part AEIN) en fonds privés à récolter

1€ récolté = 4€ supplémentaires cofinancés par le Ministère des Affaires Etrangères, Direction de la Coopération

Durée
janvier 2019 à décembre 2020

Partenaire
Women’s Rehabilitation Centre (WOREC) Nepal, Site internet: www.worecnepal.org

Print Friendly, PDF & Email