Campagne pour assurer le droit à l’éducation pour tous les enfants – Odisha

Objectif

Renforcement du système de soutien pour garantir les droits des enfants à une éducation de qualité dans 25 villages du bloc de Sampatna dans le district de Kheonjar, État d’Odisha, Inde.

Où?

Le programme se déroule dans 25 villages du bloc de Sampatna dans le district de Keonjhar, l’Etat de l’Odisha, Inde

Qui?

Dans les 25 villages (population totale 10,675 personnes), les groupes cibles sont sélectionnés parmi les plus pauvres et démunis, principalement des Adivasis, mais aussi en tenant compte de leur influence possible sur les autres membres de leur communauté :

  • quelques 7’069 enfants de 6 à 14 ans sont touchés, soit éduqués dans une école réglementaire, soit par le biais d’une éducation non-formelle. Une attention particulière est attribuée aux enfants avec besoin spéciaux (retards scolaires, handicaps divers).
  • les mamans des enfants sont organisées en groupements de femmes et 4 femmes commencent des activités génératrices de revenu ;
  • 50 adolescents poursuivent leur éducation professionnelle, définissent leurs besoins professionnels et choisissent la formation adéquate. 50 jeunes qui sont membres de groupes « Eco Savers » reçoivent des formations et entreprennent des actions effectives pour limiter les effets de la pollution.

Quoi?

  • mise en place de 25 centres d’éducation pour les droits des enfants dans les villages cibles; recrutement de 25 éducateurs villageois qui motivent 7’069 enfants à continuer leur éducation dans une école réglementaire. Les éducateurs évaluent régulièrement le niveau d’apprentissage des enfants en coordination avec les enseignants, les parents et les comités de gestion scolaire ;
  • organisation de réunions régulières pour 25 clubs d’enfants afin de promouvoir la créativité, l’éducation par les pairs, et la protection des droits de l’enfant ;
  • organisation d’un programme culturel (musique, danse, peinture, débats entre enfants et cérémonie de remise de prix) pour 100 enfants ;
  • organisation de formations pour 30 enseignants de 25 écoles gouvernementales sur des méthodes d’enseignement adaptées aux enfants, en liant le contenu des cours à l’environnement de l’enfant ;
  • organisation de formations pour les 30 comités de gestion scolaire et renforcement de leurs capacités ;
  • organisation de formations pour 30 employés des services intégrés de développement de l’enfant sur le process d’apprentissage des enfants ;
  • 50 membres des groupements d’entraide sont sensibilisés au droit à la santé reproductive ;
  • 4 membres des groupements de femmes reçoivent un soutien financier pour lancer des activités génératrices de revenus (élevage de poules et de chèvres, etc.)
  • organisation de formations pour les membres des 25 comités de protection de l’enfance locaux pour garantir les droits des enfants et établir des liens avec les institutions locales et au niveau du district ;
  • des campagnes de plaidoyer au niveau de l’Etat et du bloc sont organisées sensibilisant sur le droit à l’éducation, les droits des enfants, les rôles du genre, etc.
  • 50 adolescents (âgés de 15 – 18 ans) reçoivent une formation aux compétences de vie et une orientation professionnelle ;
  • 30 adolescents reçoivent une formation en entrepreneuriat et un soutien pour démarrer leur propre entreprise ;
  • 40 jeunes sont membres du réseau des jeunes et reçoivent des formations pour élaborer une stratégie pour promouvoir les droits écologiques, le développement durable, et pour protéger les ressources et l’environnement dans les villages cibles ;
  • 50 jeunes reçoivent une formation sur le genre ;
  • 50 jeunes membres des groupes ‘Ecosaver’ reçoivent des orientations sur la protection de l’environnement et plantent 300 arbres dans leurs villages ;
  • célébration de journées internationales pour la protection de l’environnement, l’eau, la biodiversité etc.

Budget 2021

25 000€ en fonds privés à récolter

Durée:

janvier 2021 à décembre 2021

Partenaire

People’s Cultural Centre (PECUC )

*** Ce projet est réalisé avec le soutien de la Fondation Candida, abritée sous l’égide de la Fondation de Luxembourg, les communes de Betzdorf-Betzder Hëlleft, Pétange et Walferdange, et l’entreprise Les Sûtras ***

Print Friendly, PDF & Email