Programme de développement rural intégré pour les villageois d’origine tribale

Objectif

Améliorer les services de santé et de nutrition de la population tribale, en particulier améliorer les conditions de traitement de patients tuberculiniques, et rendre les communautés villageoises, surtout les femmes et les jeunes filles, capables de résoudre leurs problèmes, défendre leurs droits et leur identité culturelle tribale.

Qui?

Les femmes de ces villages sont regroupées dans environ 50 SHG (self-help group, groupement d’entraide mutuelle) avec en moyenne 15 membres par groupe, en total 750 femmes environ. Il existe également 4 SHG d’hommes.

Ensuite, la campagne anti-paludisme ainsi que le programme de santé touchera la grande majorité des habitants de ces villages par le biais des 3 dispensaires centraux et de leurs infirmières et des 38 « volontaires de santé ».

Un fonds éducatif permettra à une douzaine d’enfants prisonniers de continuer leur scolarisation malgré l’incarcération de leurs parents.

Les bénéficiaires indirects sont en général les membres des familles des femmes, hommes et enfants impliqués dans le projet de ces 38 villages.

Où?

Ce programme se déroule dans 38 villages des districts de Saraikela Kharsuan, Khunti et West Singbhum, Etat du Jharkhand, Inde

Quoi?

  • ateliers de formation sur la gestion des groupements d’entraide (“SGH”), le leadership; organisation de rencontres villageoises pour résoudre des problèmes internes du village
  • fonctionnement d’une fédération de SHG au niveau du Taluk
  • ateliers de sensibilisation sur le fonctionnement du conseil communal et le droit des villageois de participer à la prise de décision
  • ateliers d’information sur le programme gouvernemental garantissant aux populations rurales vivant au-dessous du seuil de pauvreté un emploi pendant 100 jours par an à un salaire minimum (MNREGA), cartes de travail, programmes gouvernementaux p.ex. programmes de bassin hydrographique, routes, etc.
  • campagne contre le paludisme : sessions d’informations pour tous les villageois
  • former 38 bénévoles de la santé
  • formation sur les pratiques agricoles: 2ème récolte, jardin potager, protection forestière, etc.

 

 

Budget:
Env. 38 829.4€ dont 7 765.89€ (part AEIN) en fonds privés à récolter

1€ récolté = 4€ supplémentaires cofinancés par le Ministère des Affaires Etrangères, Direction de la coopération

Durée:

avril 2018 à mars 2019

Partenaire:
Society of the Daughters of the Cross

Print Friendly, PDF & Email