Programme de sécurité alimentaire

Objectif

Augmenter la quantité et promouvoir la qualité de l’approvisionnement alimentaire

Où?
Le projet est localisé dans 17 villages des 3 districts de Nalgonda, Medak et Mahabubnagar dans l’Etat indien du Telangana.

Qui?

L’action bénéficiera directement aux 3 ONG de base ASSMA, TOUCH et PILUPU qui verront leur action renforcée au sein de leur district respectif dans lequel chacune d’entre elles travaille.

Les autres bénéficiaires directs sont les paysans dalits (autrefois appelés « intouchables ») et leurs familles ainsi que les communautés marginalisées (p.ex. femmes seules) des 17 villages sélectionnés qui participent au programme et mettent en pratique les recommandations et les méthodes auxquelles ils auront été formés et sensibilisés.

Au total, l’action devrait toucher pendant les années 2016 à 2020 quelque 6’100 bénéficiaires directs, dont 3’600 femmes, et environ 22’000 bénéficiaires indirects.

Quoi?

  • formation de deux jours organisée par CWS sur la sécurité alimentaire pour 15 agriculteurs et les employés des 3 ONG locales ; réunions de planification annuelle et de bilan entre CWS et les trois ONG locales ; réunions trimestrielles des groupements d’agriculteurs ; réunions villageoises mensuelles au sujet des programmes gouvernementaux disponibles ; formation sur la polyculture pour 30 agriculteurs ; formations et ateliers pour les employés des trois ONG locales impliquées ; formation de deux jours pour 30 agriculteurs sur la culture du millet et le système de riziculture intensive ; formation pour 100 agriculteurs sur l’agriculture sans pesticides chimiques, des méthodes d’agriculture respectant la biodiversité et la culture de plantes économes en eau ; visites didactiques pour 20 agriculteurs de mesures génératrices de revenus modèles ; atelier d’une journée sur le changement climatique et son impact sur l’agriculture pour 90 agriculteurs ; formation sur la production de pesticides biologiques pour 40 agriculteurs ; formation sur l’alternance des cultures et la fertilité des sols pour 80 agriculteurs ; formation sur l’élevage de bétail pour 50 agriculteurs ; distribution de matériel d’information sur la culture du millet ;
  • usage de limon pour augmenter la fertilité des champs par 135 agriculteurs ; acquisition de 8 pulvérisateurs pour l’application des pesticides biologiques dans les champs ; aménagement de cultures de plantes économes en eau pour 140 agriculteurs, de graminées pour l’élevage pour 90 agriculteurs, de jardins potagers pour 150 agriculteurs, de millet et de riz cultivé selon le  système de riziculture intensive pour 90 agriculteurs ; installation d’indicateurs de niveau d’eau gradués et de senseurs d’humidité ;  usage d’engrais verts par 140 agriculteurs et de pièges à phéromone par 120 agriculteurs ; installation d’unités de production de vermicompost par 25 agriculteurs et d’unité de production d’engrais biologiques par 19 agriculteurs ; apport de subsides pour l’achat de bétail pour 33 personnes démunies (sans terre, femme seule, etc.)
  • réunions trimestrielles avec les conseils villageois et les départements gouvernementaux responsables pour l’agriculture et la mise en œuvre de programmes gouvernementaux disponibles

 

 

Budget 2018/19
Env. 39 166€ dont 7 833.22€ (part AEIN) en fonds privés à récolter

1€ récolté = 4€ supplémentaires cofinancés par le Ministère des Affaires Etrangères, Direction de la coopération

Durée

avril 2018 à mars 2020

Partenaires
Le projet est encadré par le partenaire de liaison d’AEIN, Centre for World Solidarity (CWS), et réalisé sur le terrain dans les villages par les trois organisations locales Arthika Sanghika Samatha Mandali (ASSMA), The Organisation for Unfounded & Crisis Humanity (TOUCH) et PILUPU

Print Friendly, PDF & Email