Soutien aux victimes des inondations au Terai, Népal

Début juillet, l’Asie du Sud a de nouveau été frappée par une mousson particulièrement meurtrière. Des millions de personnes sont affectées par de graves inondations, des pluies violentes ou des glissements de terrain au Népal, en Inde et au Bangladesh. Rien qu’au Népal, plus de 100 personnes sont mortes et des opérations continuent pour aider des milliers de victimes. La situation sur place est toujours critique, et comme d’habitude les personnes les plus touchées sont les plus vulnérables.

Notre partenaire népalais WOREC aide directement les populations affectées dans les districts de Sunsari, Dhanusha, Siraha et Udayapur de la région du Teraï. Les inondations et les éboulements ont durement frappé cette zone du sud du Népal, où des milliers de familles ont été forcées de se déplacer : la plupart ont perdu biens, bétail et cultures.

Parmeshwori, 27 ans, est une de ces victimes. Enceinte de 9 mois, elle devait accoucher sous peu lorsque les inondations ont détruit sa maison. Son mari, Laxmi, se souvient de la nuit où le niveau de l’eau a commencé à augmenter dans la rivière. ” Dans la nuit du 13 juillet, après de fortes pluies, l’eau est entrée dans notre maison. Nous nous sommes sauvés après que la maison ait été ravagée par les eaux. Nous n’avions pas de réserves de céréales dans la maison, car nous ne gagnons pas assez pour stocker de la nourriture”.

Le 18 juillet, Parmeshwori travaillait dans les champs lorsque les contractions sont arrivées. Elle a dû subir une opération dans un hôpital privé, mais l’enfant est mort-né. Laxmi a dû souscrire un prêt de 500 euros pour payer les factures de l’hôpital.

Reconstruire sa vie et repayer le prêt est un casse-tête pour Laxmi : “Je ne vois aucun moyen de gagner ma vie, de nourrir mes enfants et de reconstruire une maison. Mon angoisse dans l’immédiat, c’est que ma famille a besoin d’un abri”.

Aussitôt après avoir reçu les premières informations du terrain, AEIN a décidé de débloquer une enveloppe d’urgence de 13’367 euros pour appuyer son partenaire WOREC dans ses efforts d’aide aux victimes. Ces fonds vont permettre l’achat de nourriture, eau, produits d’hygiène corporelle et vêtements pour 500 familles parmi les plus défavorisées dans les quatre districts cibles.

Au nom de tous les bénéficiaires, AEIN remercie chaleureusement toutes celles et tous ceux qui ont déjà fait un don ou considèrent de le faire pour leur grand geste de solidarité avec les victimes des inondations au Népal.

Print Friendly, PDF & Email