Renforcement des conditions socio-économiques des femmes et des filles – Teraï

Objectif

Améliorer le statut socio-économique des femmes et des filles, en renforçant leur participation politique, l’accès aux services, aux ressources et aux opportunités économiques dans 15 arrondissements cibles

Où?

Le projet se déroule dans 3 arrondissements (1, 2 et 3) de la municipalité de Malangwa, district de Sarlahi, dans 3 arrondissements (3, 4 et 12) de la municipalité de Jaleshwor et 3 arrondissements (1, 2 et 4) de la municipalité de Mathihani, district de Mahottari, et dans 6 arrondissements (1, 4, 9, 14, 20 et 24) de la ville de Janakpur (capitale temporaire de la province), district de Dhanusa, province N° 2, situé dans le sud du Teraï, au Népal.

Qui?

Les bénéficiaires directs du projet sont 1’941 femmes, 150 hommes, 900 adolescents, 260 représentants locaux et 1’000 bénéficiaires des centres de ressources et de conseil de santé pour femmes.

Les bénéficiaires indirects sont 21’255 personnes, en général les membres des familles des femmes, hommes, enfants et adolescents impliqués dans le projet, ainsi que les habitants des 15 arrondissements.

Quoi?

  • formation de groupements de femmes, agriculteurs et adolescents au niveau des villages, orientations données aux groupements de femmes, d’adolescents et d’hommes, y compris des chefs religieux, sur le genre, la violence sexiste et les droits de l’homme ; formation de 3 jours pour 80 femmes agricultrices sur l’élevage d’animaux, formation de 3 jours pour 80 femmes sur la culture de légumes bio et les jardins potagers ; 20 femmes survivantes de violences recevront une formation sur l’élaboration d’un plan d’entreprise ; 12 personnes recevront des formations pour établir leur propre petite entreprise ;
  • formation de 3 jours pour 21 adolescents et mobilisateurs sociaux sur la santé sexuelle et reproductive ; programme d’orientation pour 900 adolescents et jeunes femmes dans les écoles et les communautés sur l’éducation sexuelle et le mariage des enfants ; programme d’interaction avec les parents, les enseignants, les dirigeants communautaires et les comités de gestion d’école sur leur rôle pour mettre fin au mariage des enfants et prévenir la discrimination fondée sur le sexe dans les écoles ; orientation pour les familles, les parents et la belle-famille, y compris les dirigeants communautaires sur les droits à la santé sexuelle et reproductive, le mariage des enfants, la dot et ses conséquences ; création et distribution de matériel d’information ; interactions avec les représentants des arrondissements sur les services de santé adaptés aux femmes et les services de conseil psychosocial ; documentation et prestation régulière de services par les centres de ressources et de conseil de santé pour femmes ;
  • atelier d’une journée pour les élus locaux et membres des comités judiciaires sur leur rôle et leurs responsabilités pour mettre fin à la violence du genre et promouvoir la santé reproductive et sexuelle des femmes et les filles ; atelier de coordination d’une journée pour le gouvernement local et les agences de prestation de services, y compris le comité judiciaire, les agences de sécurité sur le genre, la violence du genre et les mécanismes internationaux des droits de l’homme ; atelier de 2 jours pour les agences locales sur la planification et la budgétisation de programmes sensibles au genre, les politiques d’égalité des sexes ; célébration de journées nationales et internationales, y compris les 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes ;

Budget 2020

98 910.47 € dont 19 782.09€ (part AEIN) en fonds privés à récolter

1€ récolté = 4€ supplémentaires cofinancés par le Ministère des Affaires Etrangères, Direction de la coopération

Durée

janvier à décembre 2020

Partenaire

Women’s Rehabilitation Center (WOREC) Nepal

Print Friendly, PDF & Email